• +596696206082
  • iouanaceraecoexcursion@gmail.com
  • Martinique
IOUANACERA L'EXPERIENCE
POURQUOI IOUANACÉRA?

POURQUOI IOUANACÉRA?

Voilà maintenant deux ans que je partage avec vous l’aventure Iouanacéra. Mais j’ai réalisé que je ne vous avais jamais vraiment raconté son histoire…

passion nature

J’ai toujours aimé la nature, vraiment.
L’autre jour je me suis d’ailleurs aperçue que lorsque je suis bloquée dans un embouteillage la seule chose qui m’apaise c’est de regarder les herbes sur le bord de la route qui dansent dans le vent!

J’ai toujours aimé la nature.
Petite, elle était mon refuge quand je ne me sentais pas bien.
Adolescente, elle était un lieu de découverte et d’aventures.
Je me rappelle qu’avec mon meilleur ami on partait à la chasse aux ignames sauvages dans la forêt de Montgérald, pas loin de chez moi!
Ce sont des souvenirs que je chérie.

@RB

Pour autant, je ne pensais pas qu’un jour je ferais de cet amour, un métier!

Iouanacéra : une grande aventure

J’ai arrêté très tôt les études, et mon cheminement vers l’entrepreneuriat a été long, et presque inattendu!

Après mes 18 ans, je me suis vite tournée vers l’art.

@RB – peinture en aquarelle sèche

J’ai étudié au Sermac pendant trois ans, j’ai tenté d’intégrer l’école régionale d’arts plastiques, et puis à 22 ans j’ai bifurqué vers une formation d’esthétique cosmétique. Pourquoi? Parce que j’aimais l’idée d’apporter le bien être par les soins.
Mais très vite, vendre du parfum ça me plaisait plus trop!

Un jour, alors au chômage, ma tante me parle d’une formation tourisme vert de niveau bac+2.
Je m’inscris, ça me plaît: j’apprends à monter des projets en éco tourisme, je souhaite travailler avec le monde agricole, et celui de la location de maisons de vacances…sans succès!

Alors je continue ma recherche d’emploi!

En 2016, j’intègre une autre formation en éco tourisme supposée déboucher sur un emploi, dont je ne verrai jamais la couleur!

Mais je fais une rencontre, celle de mon ancien collaborateur.
Si à l’époque on se parle peu, je le revois un an plus tard à l’occasion du salon OSE.
Il me propose de créer une entreprise plutôt que de rester au chômage.
J’accepte, j’ai 40 ans, trois enfants, je sais que mes chances de retrouver un emploi sont assez faibles!

Tout se fait très vite, on met en commun nos idées et on crée en 2018 Iouanacéra: un concept de balades en nature suivi d’un brunch ou goûter créole avec massage en option.
Le tout dans une démarche écologique et de développement durable: pas de plastiques, le moins de déchets possibles, et à chaque balade on ramasse les détritus trouvés dans la nature! Le but réduire au maximum notre impact écologique sur ces lieux si fragiles!

@iouanaceraecoexcursion
@iouanaceraecoexcursion – savane des pétrifications – chutes du carbet – caritan

Ioua-quoi?

Iouanacéra! Littéralement l’île (caera) aux iguanes (iouana).
C’est le nom donné à la Martinique par les Amérindiens, premiers peuples de l’île. Nous cherchons à leur rendre hommage à travers nos balades, à mettre en lumière leur héritage encore présent.

Un spa nature

Avec Iouanacéra j’ai vraiment envie qu’on réapprenne à prendre son temps, le temps de profiter de la nature, de se rapprocher d’elle.

Je veux transmettre les émotions que je ressens à son contact.
Ce que je veux surtout c’est ramener les gens à la nature, j’essaye de remettre l’homme dans la nature, car on se pense souvent hors de celle ci.

@iouanaceraecoexcursion

Aujourd’hui je souhaite vraiment mettre l’accent sur le bien être, en proposant plus de massages énergétiques, de bains de forêt, de marche méditatives car il est prouvé que tout cela a des bienfaits sur la santé. Créer une sorte de spa en nature!

@HC

Une fierté

Oui, je suis fière d’avoir créé une entreprise, et je serai encore plus fière de pouvoir profiter des bénéfices générés par cette entreprise, de pouvoir subvenir aux besoins de ma famille grâce à elle.
Je suis très fière d’avoir rendu concrète une idée sortie (à moitié) de ma petite tête. Oui ça, ça me procure beaucoup de joie quand j’y pense.

@RB @ctmmartinique

Je suis aussi fière de m’associer à des partenaires locaux, de travailler avec des petites structures, comme la mienne. Essayer de créer un cercle vertueux dans lequel les petites entreprises collaborent entre elles et se soutiennent mutuellement.

Alors non ce n’est pas facile tous les jours, surtout en ce moment. Le monde de l’entrepreneuriat est semé d’embûches et on apprend à travers nos échecs.

Il est aussi vrai que Iouanacéra manque encore de visibilité mais je crois en mon projet, je crois à l’essor du tourisme vert et durable sur notre île. J’ai espoir.

@RB séance photo avec @mrarkito_972

Aujourd’hui je me bats pour mon entreprise, car c’est elle qui me donne la force au quotidien.
Vous rencontrer, créer des liens, vous transmettre ma passion pour la nature, voir vos yeux émerveillés en découvrant votre île, c’est tout cela qui me motive.

Iouanacéra est tout ce que j’ai, Iouanacéra c’est une partie de moi. Et je vivrai toujours avec cette partie de moi.

@markito_972

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.